Pershing Square et Valeant pourront voter lors de l'assemblée d'Allergan

Valeant Pharmaceuticals (T.VRX) et Pershing Square Capital... (PHOTO ARCHIVES PC)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Ross Marowits
La Presse Canadienne

Valeant Pharmaceuticals (T.VRX) et Pershing Square Capital Management, partenaires dans une offre d'achat hostile visant la pharmaceutique californienne Allergan, ont revendiqué mardi une victoire légale après qu'un juge d'une cour de district des États-Unis eut établi qu'ils pourraient voter lors de l'assemblée extraordinaire des actionnaires d'Allergan le mois prochain, contrairement à ce qu'aurait souhaité cette dernière.

Le chef de la direction de Valeant, Michael Pearson, s'est réjoui de la décision et a estimé qu'elle plaçait l'avenir d'Allergan entre les mains de ses propriétaires.

Selon M. Pearson, l'assemblée du 18 décembre, au cours de laquelle Pershing Square et Valeant espèrent pouvoir évincer la majorité des administrateurs du conseil d'Allergan, sera un pas de plus vers l'union des deux sociétés pharmaceutiques rivales.

Allergan a réagi au jugement en menaçant de porter la décision en appel d'urgence, dans l'espoir de réussir à empêcher la firme d'investissement Pershing Square, son plus grand actionnaire, de pouvoir voter lors de l'assemblée.

La société américaine a fait valoir devant la cour du district central de Californie que la participation de près de 10 pour cent de Pershing Square avait été acquise illégalement, en infraction avec les lois américaines sur les valeurs mobilières.

Le juge David Carter a estimé qu'Allergan soulevait de sérieuses questions légales au sujet des efforts de Pershing Square et de Valeant dans le montage de leur offre d'achat hostile.

Cependant, il a expliqué dans son jugement de 30 pages qu'Allergan n'avait pas prouvé que le fait de permettre à Pershing Square et Valeant de voter lors de l'assemblée entraînerait des dommages «certains ou imminents».

Valeant a indiqué la semaine dernière qu'elle était prête à augmenter son offre pour Allergan jusqu'à au moins 200 $ US par action, soit à plus de 60 milliards $ US.

Allergan étudie une variété d'options pour éloigner Valeant, incluant une acquisition stratégique, un rachat de ses propres actions, un dividende extraordinaire ou une alternative amicale à Valeant.

La société a repoussé à plusieurs reprises les avances de Valeant depuis la présentation de sa première offre, en avril. Allergan a toujours fait valoir que le prix offert était trop faible.

L'action de Valeant a avancé mardi de 1,51 $ à 152,41 $ à la Bourse de Toronto, et de 76 cents US à 133,61 $ US à la Bourse de New York. Le titre d'Allergan a pour sa part avancé de 1,98 $ US à 195,12 $ US à la Bourse de New York.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer