Source ID:; App Source:

Légère hausse surprise de l'inflation aux États-Unis

La baisse continue des prix de l'énergie aux... (PHOTO PHILIPPE HUGUEN, ARCHIVES AFP)

Agrandir

La baisse continue des prix de l'énergie aux États-Unis en septembre a été effacée par une progression des prix de l'alimentation, de ceux des loyers et des soins médicaux.

PHOTO PHILIPPE HUGUEN, ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Washington

Les prix à la consommation ont légèrement augmenté aux États-Unis en septembre, surprenant les attentes des analystes, selon l'indice CPI publié mercredi par le département du Travail.

L'indice des prix à la consommation a progressé de 0,1% par rapport à août en données corrigées des variations saisonnières. Les analystes s'attendaient dans leur prévision médiane à ce que les prix restent stables après avoir reculé en août (-0,2%) pour la première fois en un an et demi.

En glissement annuel et en données brutes, l'inflation s'est élevée à 1,7% en septembre, progressant au même rythme que le mois d'avant.

La baisse continue des prix de l'énergie a été effacée par une progression des prix de l'alimentation, de ceux des loyers et des soins médicaux.

Ainsi, en excluant les secteurs de l'alimentation et de l'énergie, les prix demeurent en progression de 0,1% en septembre.

L'indice des prix des carburants, en recul depuis trois mois, a encore perdu 0,7%, s'établissant en retrait de 0,6% sur un an.

Les prix de l'alimentation ont en revanche augmenté de 0,3%, avec une hausse de 2% pour la viande de boeuf (+16,7% depuis janvier) et de 0,5% pour les produits laitiers. L'indice des prix alimentaires a grimpé de 3% sur douze mois.

Les loyers ont augmenté de 0,3% en septembre également et sont aussi en progrès de 3% sur un an. Les soins médicaux sont en hausse de 0,5% en septembre et de 2,9% sur douze mois.

Le salaire horaire moyen en septembre, qui avait montré une augmentation de 0,6% en août (chiffre révisé en hausse), est retombé dans le rouge, reculant de 0,2%.

La banque centrale américaine (Fed), dont le Comité monétaire (FOMC) se réunit la semaine prochaine, poursuit un objectif d'inflation annuelle de 2% mais se base sur un autre indice calculé sur les dépenses de consommation (PCE). Celui-ci, généralement légèrement inférieur au CPI, se situait à 1,5% sur un an en août. Il sera publié le 31 octobre pour le mois de septembre, après la réunion du FOMC.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer