Un fonds activiste actionnaire de Yahoo! a prôné vendredi un rapprochement du géant internet américain avec AOL pour créer davantage de valeur pour le groupe.

Publié le 26 sept. 2014
AGENCE FRANCE-PRESSE

Starboard Value LP a adressé une lettre ouverte à la directrice générale de Yahoo! Marissa Mayer, soulignant qu'un rapprochement des deux groupes permettrait «jusqu'à un milliard de dollars de synergies» et augmenterait la valeur de Yahoo!.

«Nous allons examiner attentivement cette lettre et sommes impatients d'en discuter avec Starboard», a répondu Mme Mayer.

Sans opposer une fin de non-recevoir à son nouvel actionnaire, la patronne du portail internet affirme néanmoins sa «confiance à la solidité de l'activité» du groupe tel qu'il se présente actuellement.

Le groupe internet vient de se défaire d'une partie de sa participation dans le site chinois Alibaba dans le cadre de son introduction en Bourse, la plus importante jamais enregistrée. Cette opération lui a rapporté jusqu'à 9,5 milliards de dollars.

Tant Yahoo! qu'AOL tentent de se réorienter aujourd'hui vers les contenus numériques. Selon Starboard, la valorisation des activités de base (moteur de recherche et publicité) de Yahoo! rapportée au montant de son action est quasiment nulle si l'on exclut sa participation dans Alibaba et Yahoo! Japon.

La participation restante de Yahoo! au sein d'Alibaba est évaluée à 34 milliards de dollars et Yahoo! Japon à 7,8 milliards, selon les estimations de Starboard. Ajoutée aux liquidités de Yahoo d'environ 8,6 milliards de dollars, la valeur d'entreprise totale devrait approcher les 50 milliards de dollars alors que sa capitalisation boursière n'est aujourd'hui que de 39 milliards, affirme le fonds activiste.

Il reproche à Yahoo! d'avoir procédé à de coûteuses acquisitions sans lien direct avec ses activités de base et sans se préoccuper de leur rentabilité. Il demande en conséquence que Yahoo mette fin à sa politique d'acquisitions tous azimuts, réduise ses coûts de fonctionnement et trouve les moyens de valoriser ses activités à l'étranger sans impact fiscal.

Il recommande également un rapprochement avec AOL. «Sur la base de notre analyse, nous estimons qu'une combinaison de Yahoo! et d'AOL pourrait offrir des synergies allant jusqu'à un milliard de dollars» notamment dans le partage des régies publicitaires et les dépenses de gestion.

Un tel rapprochement permettrait également aux deux groupes de mieux s'adapter aux évolutions de la publicité automatique en ligne et la migration des contenus vers des supports mobiles.

L'action de Yahoo! a gagné 4,39% à 40,66 dollars vendredi à Wall Street, tandis que le titre AOL a pris 3,68% à 44,55 dollars, les investisseurs semblant croire à des mouvements possibles dans les prochaines semaines.