L'entreprise Telus (T.T) affirme avoir reçu environ 103 500 demandes de renseignements officielles au sujet de ses abonnés l'an dernier.

LA PRESSE CANADIENNE

La majorité de ces demandes - près de 56 800 - étaient liées à des appels d'urgence, pour vérifier l'emplacement d'une personne ayant téléphoné au 911, par exemple. Un total de 40 900 autres requêtes visaient l'obtention de noms et d'adresses publiquement disponibles dans un annuaire.

L'entreprise a aussi reçu environ 4300 demandes de la cour, la majorité liée à des enquêtes policières au pays, et deux demandes de l'étranger déposées en vertu du traité d'entraide juridique du Canada.

L'information est incluse dans le premier «rapport sur la transparence» de Telus, que l'entreprise dit publier pour répondre aux inquiétudes grandissantes du public concernant la protection de leurs données personnelles.

Le commissaire à la protection de la vie privée du Canada a publié des documents, en avril dernier, dans lesquels il estimait que le gouvernement fédéral demandait 1,2 million de fois par année des renseignements personnels sur les abonnés des entreprises canadiennes de télécommunications.

Telus dit contester toute ordonnance judiciaire reçue qui, selon elle, va au-delà des pouvoirs conférés au juge par les lois applicables, mais ajoute qu'il est parfois nécessaire d'accéder rapidement à une demande lorsque la vie, la santé ou la sécurité d'une personne pourrait être menacée.