Source ID:; App Source:

É.-U.: les inscriptions au chômage reculent plus que prévu

Les nouvelles inscriptions hebdomadaires au chômage aux États-Unis ont reculé... (Photo archives Bloomberg)

Agrandir

Photo archives Bloomberg

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Washington

Les nouvelles inscriptions hebdomadaires au chômage aux États-Unis ont reculé plus fortement qu'attendu pour retrouver leur plus faible niveau en deux mois, a annoncé jeudi le département du Travail.

Le ministère a recensé 280 000 demandes d'allocations chômage pendant la semaine close le 13 septembre en données corrigées des variations saisonnières, soit un recul de 36 000 par rapport à la semaine précédente.

Les analystes tablaient dans leur prévision médiane sur un modeste retrait à 305 000.

À 280 000, les nouvelles inscriptions au chômage sont seulement de 4000 au-dessus de leur plus faible niveau en 14 ans, a spécifié un statisticien du ministère. En mai 2000, elles étaient tombées à 276 000.

«Aucun facteur particulier» n'a été observé pour expliquer cette baisse, selon le département du Travail.

Le ministère a révisé en légère hausse de 1000 à 316 000 le chiffre de la semaine précédente, qui était une semaine atypique comprenant le jour férié du Labor Day.

Il y a un an, il y avait 318 000 demandes d'allocations chômage.

En moyenne sur un mois, les inscriptions au chômage se situent à 299 500, ce qui représente en glissement une chute de 4750 par rapport à la moyenne établie pour la semaine précédente.

Le taux de chômage aux États-Unis se situait à 6,1% en août.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer