Les mises en chantier de logements aux États-Unis ont nettement rebondi en juillet, dépassant les attentes des analystes, selon les chiffres publiés mardi par le département du Commerce.

AGENCE FRANCE-PRESSE

En données corrigées des variations saisonnières, les mises en chantier ont gagné 15,7% par rapport à juin pour s'établir en rythme annualisé à 1,093 million, le plus haut niveau en huit mois.

Les analystes tablaient sur 964 000 départs de nouveaux chantiers.

Le chiffre de juin a en outre été révisé en hausse de 52 000 à 945 000.

En glissement annuel, les mises en chantier sont en hausse de 21,7% par rapport à juillet 2013.

Les maisons individuelles, qui représentent la majorité des constructions, ont progressé de 8,3% en juillet. Les logements collectifs ont connu une plus forte progression (+33%).

Indicateur de la construction à venir, le nombre de permis de construire accordés par les autorités américaines a grimpé de 8,1% à 1,052 million. C'est le plus haut niveau depuis avril.

Sur un an, ils sont en progression de 7,7%.

Les analystes tablaient dans leur prévision médiane sur 1,001 million.