Source ID:; App Source:

L'inflation ralentit un peu aux États-Unis

L'inflation sur un an aux États-Unis a ralenti légèrement en juin après trois... (PHOTO ARCHIVES BLOOMBERG)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES BLOOMBERG

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
WASHINGTON

L'inflation sur un an aux États-Unis a ralenti légèrement en juin après trois mois de progression, selon l'indice des prix associé aux dépenses de consommation (PCE) publié vendredi par le département du Commerce.

La hausse des prix sur un an s'est élevée à 1,6 % en juin après avoir grimpé de 1,7 % en mai (chiffre révisé en baisse de 0,1 point), selon les statistiques du ministère.

L'indice PCE, mesure de l'inflation très observée par la Réserve fédérale (Fed), reste ainsi encore sous l'objectif à moyen terme de la banque centrale qui est de 2 %.

En excluant les secteurs volatils de l'alimentation et de l'énergie, l'inflation sous-jacente est de 1,5 %.

Sur un mois, l'indice PCE montre une progression de 0,2 % contre 0,3 % en mai. Sans l'alimentation et l'énergie, les prix ont augmenté de 0,1 % en juin contre 0,2 % le mois d'avant.

Selon l'autre indice des prix à la consommation (CPI), paru le 22 juillet et généralement un peu supérieur au PCE, l'inflation sur un an était de 2,1 % en juin et de 0,3 % sur un mois, en données corrigées des variations saisonnières.

Les revenus et dépenses des ménages progressent au même rythme

Les revenus et les dépenses des ménages aux États-Unis ont augmenté au même rythme soutenu en juin, selon les données publiées vendredi par le département du Commerce.

Revenus et dépenses ont progressé de 0,4 % sur un mois en données corrigées des variations saisonnières. Les analystes tablaient sur une augmentation de cet ordre pour les revenus, mais étaient moins optimistes pour les dépenses, calculant qu'elles ne progresseraient que de 0,2 %.

Le ministère a par ailleurs révisé en légère hausse les dépenses de consommation de mai montrant une progression de 0,3 % au lieu de 0,2 %. En mai, les revenus avaient aussi progressé de 0,4 %.

L'augmentation du revenu disponible est identique à celle de mai, à +0,4 %, un même rythme depuis trois mois.

Le taux d'épargne s'est inscrit à 5,3 % comme en mai, le ministère ayant dans sa révision annuelle revu à la hausse les chiffres de ces trois derniers mois.

Baisse du moral des ménages

NEW YORK - Le moral des ménages américains a baissé en juillet, selon une deuxième estimation vendredi de l'indicateur établi par l'Université du Michigan.Il a atteint 81,8 points en juillet, soit 0,7 point de moins qu'en juin.

C'est un repli moins prononcé que la première estimation de l'université, qui donnait un recul de 1,2 point, mais une déception pour les analystes qui espéraient en moyenne que la baisse se limite à 0,5 point.

En juin, l'indicateur de l'Université du Michigan avait enregistré une modeste hausse de 0,6 point comparé au mois précédent.

L'indice concurrent établi par le Conference Board, publié mardi, a pour sa part enregistré un bond spectaculaire en juillet, gagnant 4,5 points par rapport à juin à 90,9.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer