Les commandes de biens durables aux États-Unis ont rebondi plus nettement que prévu en juin sans toutefois effacer leur déclin du mois précédent, selon des données publiées vendredi par le département du Commerce.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Elles ont progressé de 0,7 % en juin sur un mois en données corrigées des variations saisonnières, totalisant 239,9 milliards de dollars, alors que les analystes tablaient sur un rebond plus modeste de 0,3 %.

En mai, ces nouvelles commandes avaient connu un recul-surprise de 1,0 %, le seul sur les cinq derniers mois, a indiqué le ministère.

Pour le mois de juin, l'indicateur a été notamment porté par la hausse de 2,5 % des commandes de biens d'équipements dans le secteur de la défense.

Les nouvelles commandes de machines (+2,4 %) ont également tiré l'indice vers le haut tandis que le secteur très volatil des transports affichait une progression plus modeste (+0,6 %).

L'indice a en revanche été plombé par le repli de 2,1 % des nouvelles commandes de voitures et de pièces détachées et, dans une moindre mesure, des équipements de communication (-0,6 %).

Les stocks des entreprises ont, eux, poursuivi leur hausse en progressant de 0,4 % après 1,0 % en mai, a indiqué le ministère.