Les inscriptions hebdomadaires au chômage aux États-Unis ont augmenté davantage qu'attendu après avoir atteint un plus bas en sept ans la semaine d'avant, a indiqué jeudi le département du Travail.

Publié le 22 mai 2014
AGENCE FRANCE-PRESSE

En données corrigées des variations saisonnières, elles se sont établies à 326 000, au cours de la semaine close le 17 mai, marquant une hausse de 28 000.

Les analystes s'attendaient à une légère augmentation des demandes à 305 000.

Les inscriptions au chômage de la semaine précédente ont été révisées en hausse de 1000 à 298 000. C'était la première fois depuis mai 2007 qu'elles passaient sous la barre des 300 000.

«Aucun facteur particulier» n'était observé pour expliquer la hausse, a précisé un statisticien du ministère.

En moyenne sur un mois, les demandes d'allocations chômage présentent un recul de 1000 à 322 500.

Il y a un an pour la même semaine, les inscriptions au chômage s'élevaient à 344 000.

Le taux de chômage aux États-Unis est au plus bas depuis près de six ans après être tombé à 6,3% en avril.