Le produit intérieur brut (PIB) de l'ensemble des pays de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a progressé de 0,4% au premier trimestre, avec de fortes disparités d'un pays à l'autre, selon les chiffres provisoires publiés par l'organisation mardi.

Publié le 20 mai 2014
AGENCE FRANCE-PRESSE

Au dernier trimestre 2013, la croissance de la zone OCDE avait été de 0,5%.

Le Japon est le pays qui a connu la plus forte hausse de son PIB. Après un dernier trimestre 2013 de quasi-stagnation (+0,1%), l'économie japonaise a vu sa croissance s'envoler durant les trois premiers mois de 2014, à 1,5%.

L'Allemagne et le Royaume-Uni ont également connu une croissance importante au premier trimestre, de 0,8% chacun, contre respectivement 0,4% et 0,7% au quatrième trimestre 2013.

L'Italie a vu son économie se contracter de 0,1% en premier trimestre, après une faible croissance de 0,1% au trimestre précédent.

Pour les États-Unis et la France, ce trimestre est marqué par une croissance quasiment nulle, en recul par rapport au dernier trimestre 2013, durant lequel ces pays avaient vu leur activité économique progresser de respectivement 0,7% et 0,2%.

Dans la zone euro, la croissance n'a été que de 0,2%, stable par rapport au trimestre précédent, alors que la croissance dans l'Union européenne dans son ensemble a été de 0,3%, contre 0,4% pour le dernier trimestre 2013.

En glissement annuel, les pays de l'OCDE ont connu une croissance de 2,1% de leur PIB, portés en particulier par le Royaume-Uni (+3,1% par rapport au premier trimestre 2013) et le Japon (+2,7%). Seule l'Italie a enregistré une contraction de son PIB au premier trimestre 2014 par rapport à la même période de 2013 (-0,5%).