Telus quitte l'Association canadienne des télécommunications sans fil

Telis affirme être en mesure de mieux servir ses... (Photo Reuters)

Agrandir

Telis affirme être en mesure de mieux servir ses clients seul.

Photo Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
VANCOUVER

Le géant des services sans fil Telus (T.T) quitte l'Association canadienne des télécommunications sans fil (ACTS), le groupe de pression qui représente l'industrie des télécommunications, affirmant être en mesure de mieux servir ses clients seul.

L'ACTS avait déjà été abandonnée par les nouveaux fournisseurs Wind Mobile, Mobilicity et Public Mobile, maintenant propriété de Telus, qui ont quitté le regroupement en 2013.

À l'instar de ces autres fournisseurs, Telus affirme que l'association ne représente pas toujours leurs opinions sur le service à la clientèle.

Telus, dont le siège se trouve à Vancouver, a dit vouloir continuer de collaborer avec l'ACTS en ce qui concerne les projets de l'industrie comme le recyclage des téléphones cellulaires et les travaux urgents.

Josh Blair, chef des affaires chez Telus, a indiqué que l'entreprise et l'ACTS n'étaient pas à couteaux tirés, ajoutant que le fournisseur souhaitait tout simplement prendre ses propres décisions afin de mieux servir ses clients.

Rogers (T.RCI.B), Bell (T.BCE) et d'autres entreprises canadiennes de télécommunications sont membres de l'ACTS.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer