Le service américain de vidéo à la demande (VOD) par abonnement Netflix, en pleine conquête de l'Europe, a conclu un accord avec le câblo-opérateur Comcast permettant à ses utilisateurs d'avoir un meilleur flux.

AGENCE FRANCE-PRESSE

«Nous avons établi une connexion plus directe entre Netflix et Comcast», annoncent les deux entreprises dans un communiqué succinct.

Les détails financiers de ce compromis «pluriannuel» n'ont pas été divulgués. Il est simplement dit que Netflix va verser de l'argent à Comcast.

Un porte-parole de Netflix a indiqué à l'AFP que cet accord allait permettre de rétablir un débit optimum à certains abonnés américains de Comcast qui avaient des difficultés à visionner les programmes proposés par le premier distributeur en ligne de séries et de films.

Jusqu'à présent Netflix passait par un opérateur de transit, un fournisseur de bandes passantes (débit internet), pour atteindre Comcast.

Mais ce débit pouvait s'avérer insuffisant pour assurer la fluidité des images.

Cet accord intervient une dizaine de jours après la méga fusion à 45 milliards de dollars entre Comcast et son rival Time Warner Cable, un groupe qui va totaliser à lui seul environ 30 millions d'abonnés.