Source ID:; App Source:

Apple: Icahn augmente encore sa participation

Carl Icahn avait déjà annoncé la veille avoir... (PHOTO CHIP EAST, REUTERS)

Agrandir

Carl Icahn avait déjà annoncé la veille avoir porté son investissement dans Apple de 2,5 milliards à 3 milliards de dollars.

PHOTO CHIP EAST, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
NEW YORK

L'investisseur américain Carl Icahn, qui fait pression depuis plusieurs mois pour qu'Apple intensifie ses rachats d'actions, a encore augmenté jeudi sa participation dans le groupe informatique, à 3,6 milliards de dollars.

«Acheté encore pour 500 millions de dollars d'Apple aujourd'hui, amenant notre total à 3,6 milliards de dollars», a-t-il écrit dans un message sur son compte Twitter.

Cela représente un peu plus de 0,7% du capital du groupe à la pomme, dont l'action prenait 0,52% à 554,37 dollars vers 15 h 20, ce qui le valorise au total à un peu moins de 499 milliards de dollars.

Carl Icahn avait déjà annoncé la veille avoir porté son investissement dans Apple de 2,5 à 3 milliards de dollars.

Le milliardaire a bâti sa fortune sur des raids boursiers hostiles et il est réputé pour son interventionnisme et ses joutes avec les dirigeants des entreprises dans lesquelles il investit.

Il avait annoncé en août son entrée au capital d'Apple, et milite pour que celui-ci, qui dispose de très abondantes liquidités, en fasse profiter ses actionnaires plus qu'il ne le fait jusqu'ici.

Apple avait déjà cédé en la matière en début d'année dernière aux pressions d'un autre actionnaire, le fonds spéculatif Greenlight, et annoncé en avril un programme de 60 milliards de rachats d'actions sur deux ans et demi.

M. Icahn réaffirme jeudi que le programme de rachat d'actions, dont 37 milliards de dollars restent disponibles, doit être «augmenté de manière marquée».

«Étant donné que l'entreprise a 130 milliards de dollars de liquidités et 40 milliards de dollars de bénéfices annuels anticipés, et le fait qu'il est difficile de trouver un meilleur moment dans l'histoire pour emprunter de l'argent, des rachats d'actions de 50 milliards de dollars sur l'exercice 2014 nous semblent plus que raisonnables», argumente-t-il dans une lettre aux actionnaires rendue publique sur le site internet de la SEC, le gendarme boursier américain.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer