Source ID:477227; App Source:cedromItem

Moins de matchs du CH pour les francophones hors Québec

Environ 60 des 82 matchs de la saison... (PHOTO JEAN-YVES AHERN, USA TODAY SPORTS)

Agrandir

Environ 60 des 82 matchs de la saison régulière du Canadien, diffusés à RDS, ne seront pas disponibles à l'ouest de Belleville, en Ontario (une ville située à deux heures et demie de route à l'ouest d'Ottawa), en raison des règles de la LNH sur les droits régionaux.

PHOTO JEAN-YVES AHERN, USA TODAY SPORTS

À partir de la prochaine saison de hockey, les francophones vivant à l'ouest de Belleville, en Ontario, ne pourront plus regarder tous les matchs du Canadien au petit écran dans leur langue maternelle.

Certains francophones de l'Ontario et de l'Ouest canadien pourraient n'avoir accès à aucun match du Tricolore avec certains distributeurs télé, une situation qui préoccupe la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA). Environ 60 000 téléspectateurs de l'extérieur du Québec regardent un match de saison régulière du Canadien en français à la télé, soit environ 7,5% de l'auditoire total au pays.

«Il faut s'assurer à tout le moins que la situation soit équitable. Si un match de hockey est disponible en anglais, il devrait l'être aussi en français», dit Marie-France Kenny, présidente de la FCFA, le plus important regroupement de francophones hors Québec au pays.

Une entente particulière qui prend fin

Depuis 12 ans, les matchs du Canadien étaient tous diffusés à RDS à la grandeur du pays en raison d'une entente particulière - et unique dans la Ligue nationale de hockey (LNH) - entre RDS, le Canadien et la LNH. Détenteur à la fois des droits nationaux et régionaux du CH, RDS pouvait ainsi diffuser tous les matchs à la grandeur du pays, alors que toutes les autres équipes canadiennes de la LNH voient leurs matchs nationaux diffusés partout au pays et leurs matchs régionaux seulement dans leur région désignée (exemple: le Québec, les Maritimes et l'Est ontarien dans le cas du CH).

Cette entente particulière prend fin cette saison. Pour les 12 prochaines années, TVA Sports (les matchs nationaux du samedi en saison et toutes les séries éliminatoires) et RDS (les matchs régionaux du dimanche au vendredi en saison) se partageront la diffusion des matchs du Tricolore.

Environ 60 des 82 matchs de la saison régulière, diffusés à RDS, ne seront pas accessibles à l'ouest de Belleville, en Ontario (une ville située à deux heures et demie de route à l'ouest d'Ottawa), en raison des règles de la LNH sur les droits régionaux. RDS n'a pas commenté hier cet aspect du dossier des droits télé, mais le Canadien de Montréal n'entend pas faire de demande de dérogation à la LNH.

«C'est dommage, mais il faut respecter les droits régionaux de chaque équipe, dit Kevin Gilmore, vice-président directeur du Canadien. Une telle demande ouvrirait une boîte de Pandore: toutes les équipes pourraient faire la même demande pour étendre leurs droits régionaux. Notre contrat précédent avec RDS était un joint venture avec la LNH, ce qui a permis à RDS d'obtenir cette dérogation.»

Les 22 matchs nationaux du Tricolore le samedi soir et les matchs éliminatoires pourront être diffusés à TVA Sports partout au pays, mais voilà, cette chaîne sportive qui fêtera son troisième anniversaire l'automne prochain n'est pas offerte actuellement par tous les distributeurs télé au Canada anglais.

TVA Sports est offerte partout au pays chez Bell et Shaw Direct, mais pas chez Telus ou Rogers, ni chez la plupart des petits distributeurs régionaux dans l'Ouest canadien.

Une entente en vue?

Après s'être entendu, au début de décembre, avec Eastlink, le plus important distributeur télé dans les Maritimes, TVA Sports a bon espoir de conclure de nouvelles ententes de distribution au Canada anglais d'ici l'automne. La Fédération des communautés francophones et acadienne entend suivre ce dossier de près.

«La situation actuelle n'est pas acceptable, dit sa présidente, Marie-France Kenny. Ce n'est pas suffisant que TVA Sports soit seulement disponible sur le satellite partout au pays, mais pas chez nos câblodistributeurs. Nous voulons parler à TVA et au CRTC pour trouver des solutions. S'il le faut, nous amènerons le dossier devant la ministre Shelly Glover.»

---------------

RDS conserve son équipe de diffusion du CH

Si RDS devra partager la diffusion des matchs du CH avec TVA Sports, son équipe à l'antenne pour les matchs du CH restera essentiellement intacte. RDS a annoncé hier la signature d'un contrat à long terme du duo de Pierre Houde à la description et Marc Denis à l'analyse, ainsi que des autres membres de l'équipe de diffusion comme Alain Crête, Benoît Brunet, Mario Tremblay, Guy Carbonneau, Vincent Damphousse, Chantal Machabée et François Gagnon. TVA Sports fera appel à l'ancien duo de RDS Félix Séguin et Patrick Lalime (affectés aux matchs des autres équipes de la LNH chez RDS) pour décrire les matchs du Canadien. L'ex-entraîneur Michel Bergeron est aussi passé de RDS à TVA Sports.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer