Le nombre d'Américains ayant fait une demande de prestations d'assurance emploi a chuté de 19 000 la semaine dernière, à un chiffre désaisonnalisé de 326 000, le plus bas enregistré depuis janvier 2008. Ce recul traduit la vigueur accrue du marché de l'emploi.

Mis à jour le 1er août 2013
AGENCE FRANCE-PRESSE

Le département du Travail des États-Unis a indiqué jeudi que la moyenne des quatre dernières semaines, reflet plus juste de la situation, avait glissé de 4500, à 345 750.

Les données de juillet sont habituellement instables, le gouvernement devant tenir compte des mises à pied saisonnières dans l'industrie de l'automobile.

Néanmoins, la tendance observée ces derniers mois est positive. Les demandes de prestations, qui reflètent les licenciements, ont reculé de plus de 12% cette année. Cela coïncide avec les gains moyens de 202 000 emplois par mois réalisés depuis janvier.

L'entreprise de services de la paye ADP a fait savoir mercredi que les entreprises américaines avaient créé 200 000 emplois en juillet, soit le nombre le plus élevé depuis décembre.