IBM a indiqué mercredi dans un document boursier que l'autorité américaine des marchés (SEC) menait une enquête sur «la façon dont il publie son chiffre d'affaires lié aux activités d'informatique dématérialisée» («cloud»).

AGENCE FRANCE-PRESSE

«En mai 2013, IBM a appris que la SEC menait une enquête sur la façon dont IBM comptabilise ses résultats liés à l'informatique dématérialisée.

IBM [[|ticker sym='IBM'|]] coopère avec la SEC sur cette question», signale la direction.

IBM détaille aussi dans ce document les autres enquêtes dont il fait l'objet, dont l'une est menée par la justice fédérale américaine et porte sur des accusations de corruption contre des salariés anciens et actuels du groupe en Pologne, en Argentine, en Ukraine et au Bangladesh.

Lors de ses résultats du deuxième trimestre, IBM a annoncé que ses recettes liées au «cloud», à savoir la vente de services d'hébergements sur internet, avaient progressé de plus de 70% sur le premier semestre.