Le moral des ménages a enregistré une hausse-surprise en juin, s'établissant à 81,4 et se maintenant à son plus haut niveau depuis plus de cinq ans, selon l'indice de confiance des consommateurs américains publié mardi par le Conference Board.

Publié le 25 juin 2013
AGENCE FRANCE-PRESSE

L'indice a progressé de 7,1 points par rapport à mai, dépassant largement la prévision des analystes qui tablaient sur une baisse de l'indicateur de 1,2 point.

Il s'agit du plus haut niveau atteint par l'indice depuis janvier 2008, a indiqué le Conference Board dans son communiqué.

L'institut a par ailleurs revu à la baisse (de 1,9 point à 74,3) son estimation du moral des ménages en mai, qui correspondait déjà à son plus haut niveau depuis plus de cinq ans.

«Les consommateurs sont beaucoup plus optimistes sur la situation économique et celle du marché du travail qu'ils ne l'étaient au début de l'année», a indiqué une responsable du Conference Board, Lynn Franco, citée dans le communiqué.

L'appréciation des consommateurs sur les perspectives à court terme se sont encore améliorées en juin, selon le communiqué. La part des sondés s'attendant à de meilleures conditions économiques dans les six prochains mois est ainsi passée de 18,7% en mai à 20,3% actuellement.

Les consommateurs sont aussi plus nombreux (19,6% en juin contre 16,3% en mai) à espérer la création de nouveaux emplois dans les mois qui viennent, souligne le Conference Board.