Le numéro trois américain de la téléphonie mobile Sprint a repris l'avantage jeudi dans la bataille l'opposant au bouquet satellitaire Dish Networks pour racheter le fournisseur d'accès à internet Clearwire, avec un nouveau relèvement de son offre.

Mis à jour le 20 juin 2013
AGENCE FRANCE-PRESSE

Sprint a annoncé dans un communiqué qu'il proposait désormais 5 dollars par titre Clearwire, précisant que cela valorisait sa cible, reprise de dette comprise, à 14 milliards de dollars.

Clearwire est déficitaire et très endetté mais dispose d'un important portefeuille de fréquences, un actif particulièrement stratégique vu les besoins croissants provoqués par le boom des appareils mobiles connectés comme les téléphones intelligents et les tablettes informatiques.

Sprint détient déjà la moitié du capital de Clearwire, mais c'est la deuxième fois qu'il relève son offre sur les actions restantes, contraint par Dish qui ne cesse depuis plusieurs mois de faire monter les enchères.

Clearwire, au départ dans le camp de son actionnaire majoritaire, avait ainsi annoncé la semaine dernière son soutien à la dernière offre de Dish, qui proposait 4,40 dollars par action.

La société a opéré un nouveau revirement jeudi, annonçant désormais se rallier à la nouvelle offre de Sprint.

Elle a aussi annoncé un nouveau report de l'assemblée générale où ses actionnaires devront voter sur les offres présentées pour son rachat, du 24 juin au 8 juillet.

Sprint affirme que des actionnaires représentant environ 45% des droits de vote qu'il ne détient pas encore lui ont promis de lui apporter leurs titres.

Dish n'a pas réagi dans l'immédiat.

L'action Clearwire, qui avait clôturé à 4,70 dollars mercredi soir, a terminé la séance de jeudi sur un bond de 7,34% à 5,05 dollars. Celle de Sprint a pris 1% à 7,07 dollars, tandis que celle de Dish a perdu 0,23% à 39,18 dollars.

Dans une bataille boursière séparée, l'opposant cette fois au groupe japonais SoftBank, Dish avait aussi tenté de racheter Sprint lui-même. Il avait toutefois indiqué plus tôt cette semaine jeter l'éponge pour l'instant, afin de se concentrer sur son projet d'achat de Clearwire.