Les 675 stations de radio commerciale du Canada ont enregistré une légère croissance de leurs recettes totales en 2012, en dépit de la concurrence des services radiophoniques satellite, en ligne et mobile.

Publié le 19 juin 2013
LA PRESSE CANADIENNE

La croissance est plus marquée sur la fréquence FM que sur la fréquence AM, selon les données rendues publiques mercredi par le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC).

Les stations de radio FM continuent à engranger la plus importante partie des revenus totaux. Ensemble, les 546 stations ont réalisé un gain de 1,31 milliard de dollars en 2012, ce qui représente une légère hausse par rapport aux 1,3 milliard de l'année précédente.

Alors que les stations francophones FM ont affiché une croissance de 1,7% - 251,8 millions -, les résultats des stations anglophones de la même fréquence sont demeurés relativement stables, avec 1,04 milliard de recettes totales.

Le nombre de stations AM au Canada est passé de 134 à 129 entre 2011 et 2012, en raison de la conversion de certaines d'entre elles à la fréquence FM. Cette tendance a eu des répercussions sur les recettes totales, qui ont chuté de 1,6 pour cent, pour un total de 306 millions par rapport aux 311 millions en 2011.

Peu importe la fréquence, les recettes des stations à caractère ethnique progressent. Selon les données du CRTC, les revenus des stations FM ont bondi de 1,9% (20 millions), et celles des stations AM de plus de 3% (25,2 millions).

Les stations FM demeurent les plus importantes créatrices d'emplois au pays. En 2012, leurs quelque 10 050 employés ont reçu environ 681 millions en salaires, d'après le CRTC.