Déjà annoncée en mai, la fermeture de l'Hôtel de la Montagne et du pub Thursday's pour faire place à un nouveau complexe commercial et résidentiel a été confirmée aux employés.

Philippe Mercure LA PRESSE

Environ 200 travailleurs perdront leur emploi. «Certains membres sont en colère, d'autres sont très tristes. Plusieurs d'entre eux travaillent pour cet hôtel depuis le début de leur carrière», a dit Serge Bérubé, président de la Section locale 1999 du syndicat des Teamsters, qui représente les travailleurs en question.

Un consortium formé de Selfridges Group, Devimco et du Fonds immobilier de solidarité FTQ transformera en profondeur le quadrilatère formé par les rues Sainte-Catherine, Crescent, de la Montagne et le boulevard De Maisonneuve.

Le projet inclut un agrandissement considérable du magasin Ogilvy, la construction de 100 appartements en copropriété et l'aménagement d'un stationnement souterrain de 400 places. Un hôtel de 120 chambres est aussi prévu, mais les employés de l'Hôtel de la Montagne ont peu d'espoir d'y travailler un jour.

«Le complexe hôtelier sera prêt dans seulement un an et demi et les employés n'attendront pas tout ce temps», a dit à La Presse Affaires Stéphane Lacroix, directeur des communications de Teamsters Canada. Il affirme que les travailleurs en question sont très compétents et se replaceront facilement. Le syndicat a promis de les aider dans le processus.