L'insatisfaction des actionnaires d'entreprises de biotechnologies est manifeste, et pas seulement au Québec. Autre manifestation, ce matin, la société pharmaceutique QLT de Vancouver a annulé son assemblée générale annuelle de crainte de voir son conseil d'administration renversé par un groupe d'investisseurs institutionnels mécontents.

Paul Durivage LA PRESSE

QLT répond ainsi aux mesures prises par Nordic Biotech Public Equity qui a soumis une liste dissidente d'administrateurs au conseil. «Le conseil d'administration ne cherche pas à empêcher les actionnaires d'élire un autre groupe d'administrateurs. Toutefois, le conseil est d'avis que les actionnaires devraient prendre une décision aussi importante sur une base éclairée, et après suffisamment de temps pour bien y réfléchir».

Nordic Biotech n'a pas publiquement divulgué les noms et les antécédents de ses candidats, non plus que ses vues sur le développement de l'entreprise.

> La suite sur le blogue de Paul Durivage