Le fabricant américain de puces électroniques Intel fait une première percée dans le secteur des téléphones intelligents.

Publié le 11 janv. 2012
ASSOCIATED PRESS

Motorola Mobility et Lenovo ont indiqué mardi qu'ils utiliseront des processeurs Intel [[|ticker sym='INTC'|]]dans leurs appareils mobiles.

Intel a peiné à réduire la consommation de ses puces afin qu'elles puissent être utilisées dans les téléphones sans épuiser les piles en l'espace de quelques heures.

Pendant ce temps, les puces d'autres fabricants ont commencé à ébranler les parts de marché d'Intel dans les ordinateurs personnels, en devenant le choix de prédilection pour les tablettes électroniques.

Lenovo Group ouvrira la marche, avec le téléphone intelligent K800 doté d'un microprocesseur d'Intel destiné au fournisseur chinois Unicom au deuxième trimestre, a mentionné Liu Jun, vice-président principal de la compagnie.

L'appareil offrira un écran tactile de 4,5 pouces, utilisera le logiciel Android de Google et sera en mesure de faire transiter la vidéo en continu sur certains appareils de télévision.

Liu Jun a pris la parole en tant qu'invité du président et chef de la direction d'Intel Paul Otellini, qui effectuait une mise à jour à l'International Consumer Electronics Show de Las Vegas.

Il a été suivi sur scène par le patron de Motorola Mobility Holdings, Sanjay Jha, qui a annoncé des tests cet été de téléphones fonctionnant avec les puces d'Intel qui pourraient être mis en vente prochainement.