L'opérateur téléphonique américain AT&T a annoncé jeudi avoir réalisé un bénéfice net conforme aux attentes au troisième trimestre à 3,6 milliards de dollars, en recul de 70,6 % comparé à la même période de l'an dernier marquée par un gain exceptionnel.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Rapporté au nombre d'actions, le bénéfice courant s'établit à 61 cents, en ligne avec les attentes du marché. Le chiffre d'affaires du groupe recule de 0,3 % à 31,48 milliards de dollars, un chiffre en deçà des attentes des analystes, qui tablaient sur des ventes de l'ordre de 31,62 milliards de dollars.

AT&T rappelle que son résultat au cours de la période l'an dernier avait bénéficié d'un règlement de 6,56 milliards de dollars de l'administration fiscale, et de la vente à IBM du groupe de logiciels et services informatiques Sterling Commerce pour 1,4 milliard de dollars.

Le PDG Randall Stephenson s'est félicité des «solides» résultats réalisés par son groupe au cours du trimestre, et a souligné qu'AT&T continuait de travailler à l'acquisition prévue de son concurrent T-Mobile, filiale de Deutsche Telekom, à laquelle s'oppose le gouvernement américain.

Les autorités fédérales contestent ce projet de rachat annoncé en mars, pour 39 milliards de dollars, au motif qu'il nuirait à la concurrence.

AT&T a vendu 4,8 millions de téléphones multifonctions au cours du troisième trimestre, avec une montée en puissance des appareils fonctionnant sous le système Android de Google, qui ont plus que doublé par rapport au troisième trimestre 2010.

Les ventes d'iPhone de Apple ont représenté plus du double des ventes de «smartphones», avec 2,7 millions d'iPhone activés au cours du trimestre, souligne AT&T. Ce chiffre recule nettement, mais l'opérateur souligne que les ventes l'an dernier avaient bénéficié du lancement de l'iPhone 4 au cours du deuxième trimestre.

Dans un communiqué séparé, AT&T indique ainsi que plus d'un million d'iPhone 4S ont été activés depuis le lancement du téléphone dernière génération d'Apple le 14 octobre aux États-Unis, ce qui en fait «le lancement d'iPhone le plus réussi». Ces chiffres seront comptabilisés dans les résultats du groupe au quatrième trimestre.

Au total, le chiffre d'affaires de la téléphonie mobile a progressé de 4,3 % à 14,3 milliards de dollars au troisième trimestre et celui de l'internet filaire de 7,6 % à 7,5 milliards de dollars. La téléphonie vocale filaire a poursuivi son recul à 6,3 milliards de dollars, en baisse de 10,5 %.