Le secteur de la radiodiffusion a connu une forte croissance au cours de l'année se terminant le 31 août 2010, les revenus combinés des  entreprises de distribution par câble, par satellite et multipoint passant de 11,4 milliards $ à 12,5 milliards $, a indiqué jeudi le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC).

Publié le 14 juill. 2011
LA PRESSE CANADIENNE

Le nombre de ménages canadiens abonnés aux services de télévision de base d'une entreprise de câblodistribution a augmenté de 2,2 pour cent, pour atteindre 8,3 millions d'abonnés.

Le nombre de ménages abonnés aux services de base des entreprises de distribution par satellite et multipoint a augmenté de 3,7 pour cent, pour atteindre 2,9 millions d'abonnés.

Selon le CRTC, les revenus totaux générés par les entreprises de câblodistribution ont augmenté de 9,7 pour cent, passant de 9,2 milliards $ à 10,1 milliards $. Les dépenses d'exploitation du secteur ont grimpé de 9 pour cent, à 5,5 milliards $.

Par conséquent, ces entreprises ont déclaré des bénéfices avant intérêts et impôts (BAII) à la hausse de 2,5 milliards $ et une marge de 25,3 pour cent. L'année précédente, les bénéfices avaient été de 2,3 milliards $ et la marge de 25,1 pour cent.

En 2010, le nombre d'employés dans les entreprises de câblodistribution a légèrement augmenté, à 24 076 personnes par rapport à 22 716 employés l'année précédente. Le versement de salaires est passé de 1,7 milliard $ à 1,8 milliard $.

Les recettes totales des entreprises de distribution par satellite et multipoint ont grimpé de 8,9 pour cent, à 2,4 milliards $, comparativement à 2,2 milliards $ en 2009. Les dépenses d'exploitation ont augmenté de 4 pour cent, passant à 1,82 milliard $.

Au cours des cinq dernières années, les BAII de ces entreprises ont augmenté de façon importante, passant d'un déficit de 32 millions $ en 2006 à un bénéfice de 163,9 millions $ en 2010. La marge des BAII a suivi la même tendance, passant d'une marge de bénéfices négative de -1,9 pour cent à une marge positive de 6,8 pour cent.

Ces entreprises ont employé 2704 personnes, en baisse par rapport à 2982 l'année précédente. Le versement de salaires s'est élevé à 232,7 millions $, comparativement à 226,2 millions $ en 2009.