Les prix à la production aux États-Unis ont baissé en juin pour la première fois depuis un an, selon des chiffres publiés jeudi par le département du Travail, grâce à une diminution des prix de l'énergie.

Publié le 14 juill. 2011
AGENCE FRANCE-PRESSE

En données corrigées des variations saisonnières, les prix des produits finis facturés par les producteurs ont reculé de 0,4% par rapport au mois précédent, entraînés par une baisse de 2,8% dans les produits énergétiques.

Les prix de juin ont subi les répercussions de la chute des cours des matières premières énergétiques sur les marchés financiers en mai. Les analystes les avaient estimées moins importantes, tablant en moyenne sur une baisse de 0,2%.

Le ministère a relevé les baisses de prix des producteurs d'essence (-4,8%) ou d'électricité résidentielle (-2,0%, un record dans des annales qui remontent à 1990).

À l'inverse, les prix des produits alimentaires ont augmenté en juin (+0,6%), après avoir baissé en mai. Les autres produits, hors énergie et alimentation, ont également vu leur prix progresser (+0,3%).

Mesurée sur un an, l'inflation des prix à la production des produits finis s'est légèrement repliée, à 7,0% en juin contre 7,3% en mai.

À des stades moins avancés de la production, cette inflation continue de s'accroître: 11,0% pour les produits semi-finis (la plus élevée depuis 2008), et 26,2% pour les matières premières (la plus rapide depuis avril 2010).