Le groupe de distribution en ligne eBay n'exclut pas d'utiliser la manne tirée de l'acquisition de Skype par Microsoft pour faire des acquisitions, a indiqué son directeur général John Donahoe dans un entretien au Wall Street Journal.

Publié le 23 mai 2011
AGENCE FRANCE-PRESSE

«Nous avons huit milliards de dollars en numéraire. Il n'y a rien d'imminent mais quand nous verrons quelque chose qui aide notre mission, qui est de connecter acheteurs et vendeurs, (nous le ferons)», a déclaré M. Donahoe, selon l'édition en ligne du quotidien des affaires.

Microsoft a annoncé au début du mois l'achat du numéro un mondial de la téléphonie par internet Skype pour 8,5 milliards de dollars. eBay, ancien propriétaire de Skype dont il avait cédé le contrôle en 2009, devrait empocher à cette occasion 2,4 milliards de dollars, selon le Wall Street Journal, grâce à la vente des parts qu'il avait gardées.

M. Donahoe a toutefois indiqué que des acquisitions n'étaient pas la seule utilisation à attendre de cette somme: «nous continuerons à utiliser notre bilan pour investir dans la croissance organique, faire des acquisitions de manière sélective et fournir un retour (sur investissement) aux actionnaires avec des rachats d'action».

Parmi les axes de développement prioritaires, M. Donahoe a évoqué une nouvelle fois l'internet mobile: «notre but c'est d'apporter aux consommateurs la meilleur expérience pour qu'ils trouvent ce qu'ils veulent, comme ils le veulent et quand ils le veulent, que ce soit sur eBay ou autrement», a-t-il dit. «Beaucoup de l'innovation sur eBay tournera autour du portable», a-t-il ajouté.