Un pirate informatique malaisien a réussi à s'introduire dans le système d'ordinateurs de la Banque centrale américaine (Fed) et à s'emparer d'environ un demi-million de numéros de cartes de crédit, a-t-on appris de source judiciaire jeudi.

Publié le 18 nov. 2010
AGENCE FRANCE-PRESSE

Lin Mun Poo a été arrêté le 21 octobre dernier par des officiers américains à son arrivée à l'aéroport JFK à New York, et a été inculpé jeudi par un grand jury, a précisé le ministère public à Brooklyn.

 

Il encourt une peine maximum de 10 ans de prison, selon le document.

Le Malaisien de 32 ans se serait introduit dans le système d'un siège régional de la Fed dans l'Ohioet aurait volé plus de 400 000 numéros de cartes.

Lin Mun Poo, qui est actuellement en détention provisoire, «a bâti sa carrière en s'emparant d'informations confidentielles d'institutions financières ou de grosses entreprises, pour les revendre ensuite», a souligné le bureau du procureur dans un communiqué.

Lors de son arrestation, «des agents ont saisi son ordinateur totalement crypté et contenant une quantité énorme de données financières et personnelles qu'il s'était procurées en piratant des systèmes informatiques», a précisé le procureur.

Les crimes informatiques «ne menacent pas seulement l'infrastructure financière de notre pays, mais également la sécurité nationale», a souligné Brian Parr, responsable des services de renseignement pour la ville de New York.

Lin Mun Poo aurait également réussi à s'introduire dans un programme du ministère américain de la Défense concernant fournitures et contrats, «compromettant potentiellement des informations de logistique hautement sensibles», indique encore le ministère public.