Le nombre de nouveaux chômeurs inscrits est remonté légèrement aux États-Unis au cours de la deuxième semaine de novembre, selon des chiffres publiés jeudi à Washington par le département du Travail.

Publié le 18 nov. 2010
AGENCE FRANCE-PRESSE

Le ministère a recensé le dépôt de 439 000 demandes d'allocations chômage du 7 au 13 novembre, en données corrigées des variations saisonnières, soit 0,5% de plus que la semaine précédente.

Le chiffre officiel est un peu moins élevé que ne le pensaient les analystes, qui tablaient sur une remontée de l'indicateur des inscriptions nouvelles à 442 000, selon leur prévision médiane.

Malgré sa hausse, l'indicateur reste proche de son niveau le plus bas de l'année touché début juillet.

En moyenne mobile sur quatre semaines (procédé de lissage permettant de se faire une idée de la tendance d'une grandeur statistique), le nombre de nouveaux chômeurs est tombé à son plus bas niveau depuis le début de septembre 2008, le mois de la panique financière ayant précipité la crise économique.

La banque centrale des États-Unis cherche actuellement à faire baisser le taux de chômage du pays, qui reste proche de son plus haut niveau en une génération. Elle a décidé début novembre d'injecter 600 milliards de dollars supplémentaires dans l'économie pour stimuler l'activité et hâter la reprise.