Le Sommet international du jeu de Montréal subira une importante transformation pour 2011. À l'occasion de la conférence de clôture de l'édition 2010, mardi dernier, ses organisateurs ont annoncé qu'un nouvel événement plus large, appelé Montréal Digital, aura lieu à sa place dès l'an prochain.

Publié le 15 nov. 2010
Alain McKenna, collaboration spéciale LA PRESSE

L'Alliance numérique, l'organisation responsable de la tenue du Sommet international du jeu de Montréal depuis 2004, compte ainsi créer une énorme conférence d'une semaine, qui mettra en valeur les différentes technologies numériques développées à Montréal dans les secteurs informatiques et des technologies mobiles, en plus de celui du jeu vidéo.

Montréal Digital sera un événement bilingue organisé en partenariat avec d'autres organismes de la région, dont celui de Webcom Montréal, une conférence annuelle sur le marketing et le commerce électronique. Un volet grand public est également au programme, tout comme la création de séances de maillage où seront invitées les entreprises technologiques québécoises et internationales désirant brasser des affaires ensemble.

L'Alliance et son directeur général, Pierre Proulx, comptent rencontrer le ministre du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation, Clément Gignac, d'ici janvier, afin d'obtenir du financement additionnel permettant de réaliser cette transformation, et d'en faire la promotion à l'étranger.

« Montréal se classe parmi les dix villes les plus importantes du jeu vidéo dans le monde. On souhaite que ça puisse avoir un effet d'entraînement sur les autres secteurs technologiques de la métropole, explique M. Proulx. Le financement supplémentaire nous permettra d'inviter plus de représentants des médias étrangers à Montréal. »

Bilan 2010 positif pour le SIJM

L'édition 2010 du Salon international du jeu de Montréal s'est soldée sur une note positive, selon l'Alliance numérique. Le taux de participation a été légèrement en hausse, malgré les turbulences de la dernière année dans l'industrie. Les grands studios sont aux prises avec de nouveaux défis commerciaux, comme la revente de jeux usagés et l'émergence de nouvelles plateformes de jeu, comme les téléphones intelligents et les tablettes numériques.

L'arrivée de Montréal Digital ne signifie pas la fin de l'événement, précise Pierre Proulx, puisque le salon sera intégré à ce nouvel événement d'une semaine. « Les studios veulent que ça continue. Pour nous, Montréal Digital est une grande bannière, sous laquelle seront regroupés d'autres événements comme le salon du jeu. »

La première présentation de Montréal Digital aura donc lieu du 31 octobre au 4 novembre 2011 prochains. Plus de détails sur les activités entourant cet événement, ainsi que quelques surprises, seront annoncés au fil des prochains mois, promet l'Alliance numérique.