La fabricant montréalais de simulateurs de vols CAE (T.CAE) a annoncé mercredi avoir obtenu une série de contrats militaires d'une valeur de plus de 85 millions de dollars canadiens.

Publié le 3 nov. 2010
André Simard LA PRESSE

Le premier contrat a été signé avec Havelsan, une société de formation et de simulation en Turquie qui a choisi le système visuel CAE Medallion-6000 pour équiper les simulateurs de la Force aérienne turque.

Le générateur d'images de CAE sera utilisé sur les simulateurs de vol des chasseurs F-16, les avions d'entraînement T-38 et les entraîneurs de base KT-1T.

Un autre entente annoncée ce matin représente le début de la deuxième année d'un contrat de cinq ans portant sur des services d'entraînement à la marine américaine (U.S. Navy et U.S. Marine Corps) au Japon.

CAE va continuer de fournir les services de maintenance et d'exploitation de simulateurs de même que l'instruction des pilotes en classe et sur simulateur.

Finalement, Cobham Aviation Services a octroyé à CAE un contrat portant sur la fourniture de solutions d'entraînement aux missions tactiques aériennes pour l'armée britannique.

Cobham est responsable de l'entretien de appareils Hawker Beechcraft King Air 350ER utilisés dans le cadre du programme Military Flying Training System du Royaume-Uni.

Le titre de CAE a terminé la séance boursière de mardi en baisse de 0,10$ à 11,40$, sur le parquet torontois.