Source ID:; App Source:

Verizon surpasse les attentes

Agence France-Presse
New York

L'opérateur de télécoms Verizon (VZ), devenu numéro un américain de la téléphonie mobile après l'intégration de son concurrent Alltel, a annoncé lundi un bénéfice net de 3,21 milliards de dollars US, en hausse de 5,3% et supérieur aux attentes pour le premier trimestre 2009.

Rapporté au nombre d'actions, et compte non tenu d'éléments exceptionnels (essentiellement des frais d'intégration d'Alltel), le bénéfice s'établit à 63 cents, alors que les analystes n'en attendaient que 59.

Verizon revendique désormais 86,6 millions de clients à sa téléphonie mobile, un chiffre en hausse de 28,8%, qui place Verizon bien au-delà de son plus proche rival AT&T (78,2 millions), grâce à l'acquisition de nouveaux abonnés même compte non tenu des apports d'Alltel, dont l'intégration est finalisée depuis le 9 janvier.

«Nous avons rapidement commencé les efforts d'intégration, et nous recherchons les synergies avec détermination», a souligné le PDG Ivan Seiderberg, cité dans un communiqué, sans toutefois citer de mesures d'économies spécifiques.

Outre la téléphonie mobile, Verizon a également affiché une croissance de ses abonnés à la fibre optique, qui permet des liaisons internet rapides, revendiquant désormais dans ce segment 2,2 millions d'abonnés, grâce à la signature de 299 000 nouveaux contrats.

Le chiffre d'affaires opérationnel s'est établi à 26,6 milliards de dollars, en hausse de 11,6%, dépassant là encore les attentes.

Malgré tout, l'analyste Douglas Mcintyre, sur le site 247WallSt.com, a jugé ces résultats «médiocres», relevant la chute du nombre d'abonnés en téléphonie fixe, «le talon d'Achille de la société», dont le chiffre d'affaires a décru de 3,8% à 11,57 milliards de dollars.

La société a expliqué que ce reflux était dû au déclin des activité à l'international, en particulier des entreprises. Elle a précisé que le chiffre d'affaire de cette activité avait décru plus vite que son coût (-1% seulement).

En revanche dans la téléphonie mobile, locomotive du groupe, le chiffre d'affaires a été tiré, comme pour AT&T qui publiait ses résultats la semaine dernière, par la transmission de données (courriels, liaisons internet sur téléphones multifonctions...): la société a enregistré 3,6 milliards de dollars de recettes grâce aux données, un chiffre en hausse de 56,2% en un an.

Cela n'a pas empêché le revenu mensuel moyen par abonné de se replier légèrement (-0,3%), à 50,74 dollars.

Le titre Verizon perdait 2,43% à 30,25 dollars dix minutes après l'ouverture de la Bourse de New York.




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer