Source ID:; App Source:

La rentabilité de Nokia tombe de 90%

Nokia offre bien des «téléphones intelligents» comme on... (Photo: Associated Press)

Agrandir

Nokia offre bien des «téléphones intelligents» comme on les voit sur cette photo, mais la concurrence du BlackBerry et de l'iPhone est plus que corsée.

Photo: Associated Press

Agence France-Presse
Helsinki

Le leader mondial de la téléphonie mobile, Nokia, a annoncé jeudi un profit en chute de 90% à 122 millions d'euros (160 millions CAN) au premier trimestre.

C'est le plus mauvais résultat de la décennie, sous l'effet des nets reculs de ses ventes et du prix moyen des téléphones de l'entreprise.Selon un consensus réalisé par l'agence Dow Jones auprès d'analystes, ces derniers tablaient en moyenne sur un profit de 306 millions d'euros (491 millions CAN), contre 1,22 milliard d'euros au premier trimestre l'an passé.

Le groupe a néanmoins rassuré en estimant qu'il allait gagner des parts de marché au deuxième trimestre. Il a en outre maintenu sa prévision relative au secteur de la téléphonie mobile, à savoir une baisse de 10% en volumes cette année.

Entre janvier et mars, le chiffre d'affaires de Nokia a reculé de 26,8% en glissement annuel, à 9,28 milliards d'euros (14,9 milliards CAN), contre 12,66 milliards à la même période en 2008, affecté par la chute continue du prix de vente des téléphones et la baisse des volumes.

La part de marché Nokia, qui souffre de la concurrence des «téléphones intelligents» de ses rivaux RIM et Apple, des téléphones dotés des mêmes fonctions que des ordinateurs, était stable par rapport au trimestre précédent, à 37%.

Au premier trimestre 2008, elle était de 39%, indique Nokia.




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer