Source ID:; App Source:

Telus touché par des désabonnements au sans fil

Un point de vente de Telus au centre-ville... (Photo: Reuters)

Agrandir

Un point de vente de Telus au centre-ville de Montréal

Photo: Reuters

André Simard
André Simard
La Presse

(Montréal) L'entreprise de télécommunications Telus (T.T) a annoncé jeudi que ses résultats financiers du segment des abonnés au sans fil devraient être plus bas que prévu au premier trimestre.

Alors que le nombre d'ajouts bruts aux abonnés a été stable au cours du premier trimestre à 346 000 abonnés, le nombre d'ajouts nets - les nouveaux abonnements moins les désabonnements - a chuté de 46% à 48 000, contre 88 000 au trimestre comparable l'an dernier.

Ce chiffre de 48 000 est de beaucoup inférieur aux attentes de l'analyste Greg MacDonald de la Financière Banque Nationale, qui misait sur un nombre d'ajouts nets de 148 000 abonnés au sans fil.

Selon l'analyste, cette situation se traduira par une baisse des revenus du segment des abonnés au sans fil de 60 millions de dollars au premier trimestre. Le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements (BAIIA) subira un impact négatif évalué entre 25 et 30 millions de dollars.

Telus explique cette chute des ajouts nets par une stagnation des ajouts bruts associée à un nombre accru de débranchements. L'entreprise de Vancouver affirme faire face à un haut taux de désabonnement chez les entreprises clientes, qui subissent les effets négatifs de la conjoncture actuelle.

La très faible croissance de 0,3% des ajouts bruts d'abonnés est faible comparativement à une croissance de 4,8% et de 17% observée, respectivement, au quatrième trimestre 2008 et à l'exercice clos le 31 décembre 2008.

Plusieurs facteurs expliquent cette tendance défavorable, selon Telus: une économie canadienne chancelante, l'érosion de la confiance des consommateurs, des dépenses d'entreprise moins importantes et plus prudentes, et des niveaux d'emplois plus bas.

Telus explique aussi que son service Push to Talk de Mike est généralement utilisé dans des secteurs d'activités sensibles aux fluctuations économiques, tels que les industries manufacturières, l'industrie automobile, la construction, le secteur des transports, et l'énergie.

Vers 11h20, le titre de Telus chutait de 10,70% ou 3,80$ à 31,70$ à la Bourse de Toronto.




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer