Les prix à la production ont fortement décéléré en février aux États-Unis, augmentant de seulement 0,1% par rapport à janvier.

AGENCE FRANCE-PRESSE

C'est ce qu'indiquent les données corrigées des variations saisonnières publiées mardi par le département américain du Travail.Les prix à la production avaient enregistré en janvier une augmentation de 0,8%, après cinq mois de baisse consécutifs.

Leur augmentation en février a été cependant très inférieure aux anticipations des analystes, qui tablaient sur +0,4%.

En glissement annuel, les prix à la production des produits ont chuté de 1,3% (après -1% en janvier).

Hors alimentation et énergie - indicateur dit «de base», moins volatil puisqu'il n'avait pas connu de baisse en 2008 - les prix à la production affichent une hausse de 0,2%. Ils avaient cru de 0,4% en janvier.

La tendance de l'indice général a de nouveau été tirée vers le haut par celle des prix à la production des produits énergétiques, en hausse de 1,3% par rapport au mois précédent (contre +3,7% en janvier).

Les prix à la production de l'essence continuent de grimper, mais à un rythme moins rapide que le mois précédent, enregistrant une hausse de 8,7% (contre +15,0% en janvier). Les prix du fioul domestique en revanche ont chuté de 7,2%, après une hausse de 5,4% en janvier.

Les prix à la production des produits alimentaires ont de leur côté baissé pour le troisième mois consécutif, diminuant de 1,6%, après un recul de 0,4% en janvier.