Les ventes de champagne ont chuté de 7,8% l'an dernier au Royaume-Uni, ce pays restant toutefois le premier marché mondial d'exportation du breuvage effervescent.

AGENCE FRANCE-PRESSE

C'est ce qui ressort des statistiques publiées mardi à Londres par le Champagne Bureau.«Bien que le Royaume-Uni ait essuyé une baisse modeste de 7,8% des livraisons en 2008, il reste le premier marché mondial d'exportation, avec près de 36 millions de bouteilles» écoulées, a indiqué le Champagne Bureau, antenne britannique du Comité interprofessionnel du vin de Champagne (CIVC).

La baisse est moins élevée que ne le craignait la profession : le mois dernier, le CIVC avait estimé le recul des ventes au Royaume-Uni à 10%, en se basant sur des statistiques provisoires.

«Si l'on compare avec la précédente récession au Royaume-Uni (en 1992, ndlr), qui avait vu les expéditions chuter de 34%, ces chiffres montrent que si les consommateurs britanniques se serrent la ceinture, leur histoire d'amour avec le champagne continue», a souligné le Champagne Bureau.