Le fournisseur de services technologiques CGI (T.GIB.A) annonce qu'il vient de décrocher un contrat aux États-Unis dont la valeur peut s'élever à 135 millions de dollars US sur cinq ans et demi.

Michel Munger
Michel Munger LA PRESSE

C'est la filiale locale CGI Federal qui est retenue par les Centers for Medicare & Medicaid Services (CMS). Ceux-ci lui demandent de fournir des services d'entretien et de mise à niveau de systèmes utilisés par les régimes d'assurance maladie et médicaments Medicare Advantage et Part D. Medicare est un programme public de remboursement de médicaments sur ordonnance.

Dans le contexte d'une modernisation et d'un contrat cadre de développement, les systèmes sont utilisés pour le traitement des données et transactions des organismes du gouvernement, des administrateurs du régime et des pharmacies.

Une bonne nouvelle

Selon Eric Bernofsky, analyste qui suit CGI pour le courtier Valeurs mobilières Desjardins, ce contrat «soutient notre théorie que CGI va continuer à bénéficier des plans de dépenses accrus en technologique pour les soins de santé alors que le gouvernement américain agit pour moderniser son système en réduisant les coûts.»

«Même si cette commande fait partie d'un contrat budgété en 2007, ajoute-t-il, nous demeurons confiants qu'une nouvelle vague de dépenses sera approuvée par l'administration Obama.»

M. Bernofsky rappelle qu'environ le tiers du chiffre d'affaires de CGI provient des gouvernements et du secteur de la santé, surtout des États-Unis. Donc, plus les autorités publiques dépensent, plus la compagnie montréalaise est avantagée.

Le contrat dévoilé ce matin représente la moitié des revenus américains prévus par l'analyste pour le trimestre en cours.

Eric Bernofsky maintient sa forte recommandation (top pick en anglais) sur CGI avec un cours cible de 13 $ sur 12 mois.

Le titre reculait d'un cent à 9,13 $ en début de séance mardi à la Bourse de Toronto.