L'adoption, mardi, par le conseil d'administration de Fortsum Solutions d'affaires (V.FRT) de nouvelles règles internes pour contrer une «prise de contrôle rampante» de la compagnie est dénoncée par l'un de ses administrateurs, Louis Lessard.

Gilbert Leduc

L'adoption, mardi, par le conseil d'administration de Fortsum Solutions d'affaires [[|ticker sym='V.FRT'|]] de nouvelles règles internes pour contrer une «prise de contrôle rampante» de la compagnie est dénoncée par l'un de ses administrateurs, Louis Lessard.

En compagnie d'un autre administrateur de Fortsum, Jean St-Hilaire, M. Lessard s'était opposé à cette mesure adoptée par le conseil.

Dans un communiqué de presse publié mercredi, Louis Lessard, qui a récemment augmenté de 13,9 % à 19,8 % sa participation dans le capital de la compagnie et qui a déjà annoncé son intention d'acquérir des actions supplémentaires, estime que la décision du conseil «va à l'encontre de l'intérêt des actionnaires en rendant pratiquement impossible une offre publique d'achat suivie d'une surenchère, ce qui permettrait aux actionnaires de maximiser leurs avoirs».

L'assemblée annuelle et extraordinaire des actionnaires se tiendra le 26 mai.

Le titre de Fortsum valait, mercredi, 68 ¢, en hausse de 2 ¢, à la fermeture de la Bourse de Toronto.