La banque américaine Bear Stearns (BSC) prévoit pour le premier trimestre 2008 des résultats «nettement inférieurs» à ceux de la même période de 2007 et compte les publier lundi au plus tard.

Mis à jour le 11 avr. 2008

La banque américaine Bear Stearns [[|ticker sym='BSC'|]] prévoit pour le premier trimestre 2008 des résultats «nettement inférieurs» à ceux de la même période de 2007 et compte les publier lundi au plus tard.

La banque d'investissement lance cet avertissement dans un document publié par l'autorité américaine de régulation des marchés (SEC).

«La persistance de la crise globale de liquidités, combinée à une évolution du prix du risque, ainsi que la faiblesse des activités obligataires, de banque d'investissement et de gestion d'actifs de la société ont créé un environnement difficile», a précisé Bear Stearns dans le document publié jeudi.

Au bord de la faillite, Bear Stearns a conclu, le 16 mars, un accord de rachat avec sa consoeur JPMorgan Chase.

Une étape importante a été franchie mardi avec l'annonce de la cession d'un bloc de 39,5% du capital de Bear Stearns à JPMorgan, comme le prévoyait l'accord.

Selon un autre document publié par la SEC, JPMorgan détenait, mardi, 47,41% du capital de Bear Stearns.

JPMorgan avait annoncé qu'elle poursuivrait ses acquisitions sur le marché, afin de détenir jusqu'à 49,5% des titres Bear Stearns.