La banque américaine Wells Fargo éliminera plus de 500 emplois au sein de sa division qui consent des prêts hypothécaires aux emprunteurs à risque élevé, ajoutant aux désordres du marché des prêts hypothécaires consentis à un taux inférieur au taux préférentiel.

Associated Press et Presse Canadienne

La banque américaine Wells Fargo éliminera plus de 500 emplois au sein de sa division qui consent des prêts hypothécaires aux emprunteurs à risque élevé, ajoutant aux désordres du marché des prêts hypothécaires consentis à un taux inférieur au taux préférentiel.

La plupart des coupures auront lieu en Caroline du Sud, en Arizona et en Californie. Elles découlent de la décision récente de l'entreprise de resserrer l'accès à ces prêts pour les emprunteurs dont le dossier de crédit est entaché.

Wells Fargo a expliqué par voie de communiqué que ces normes plus strictes signifient que moins de ces prêts seront octroyés, et que moins d'employés seront donc requis.

Plusieurs emprunteurs ont fait défaut de paiement sur des hypothèques dont le taux d'intérêt vient d'augmenter après avoir offert, au départ, des taux incroyablement bas pour rendre les paiements plus abordables.

Plus d'une vingtaine d'entreprises américaines qui accordaient des prêts hypothécaires à risque ont fait faillite depuis la fin de 2006.

Le Canada a été moins touché, puisque les banques hésitent à accorder ce genre de prêts et que le marché immobilier semble plus robuste.