Le cabinet d'avocats Desjardins Ducharme n'est plus. L'un des plus grands cabinets présents seulement au Québec cessera ses activités à la fin septembre.

Vincent Brousseau-Pouliot

Le cabinet d'avocats Desjardins Ducharme n'est plus. L'un des plus grands cabinets présents seulement au Québec cessera ses activités à la fin septembre.

Créé en 1949, Desjardins Ducharme comptait 50 avocats - la moitié à Montréal, l'autre à Québec. À Montréal, les 35 avocats du secteur de droit des affaires passeront chez Lavery, de Billy, un cabinet de 150 avocats à Montréal et à Québec (avant la transaction).

Les sept avocats spécialisés en droit des assurances et en responsabilité professionnelle se joindront à Donati Maisonneuve, tandis que huit avocats iront continuer leur pratique sous d'autres cieux ou prendront leur retraite.

«Nous voulions la solution la plus inclusive pour tout le monde, dit Me Gérald Coulombe, président du conseil d'administration de Desjardins Ducharme. Nous avons refusé de parler aux cabinets qui voulaient seulement faire du cherry picking. Nous ne voulions pas nous faire démanteler une cerise à la fois. Nous voulions une solution pour l'ensemble de nos avocats.»

Lavery, de Billy, qui accueille la grande partie des avocats de Desjardins Ducharme, estime que cette transaction lui permettra d'accroître ses activités en droit des affaires ainsi qu'en faillite et insolvabilité.

«Quand on nous a approchés, on a vu une occasion d'affaires intéressante, dit Me Richard Dolan, associé directeur de Lavery, de Billy. Nous pouvons ainsi compter sur 35 nouveaux avocats qui partagent notre culture et nos valeurs.»

Lavery, de Billy n'était pas intéressé par les 50 avocats de Desjardins Ducharme à Québec.

«Il n'a jamais été question de fusionner entièrement les deux cabinets, dit Me Dolan. Nous avons déjà 40 avocats à Québec et il n'y a pas de place pour un cabinet de 90 avocats dans le marché de Québec.»

Le bureau de Desjardins Ducharme à Québec renaîtra donc de ses cendres sous une nouvelle entité, Stein Monast. Un nom connu dans la Vieille Capitale: Stein Monast avait fusionné avec Desjardins Ducharme en 1992.

«Le bureau de Québec n'a jamais été dans le portrait, dit Me Gérard Coulombe, de Desjardins Ducharme. Depuis le début, ils voulaient rester ensemble. Ils étaient prêts à rester avec nous sous une entité commune, mais ils n'ont pas senti le besoin de participer à notre opération de restructuration à Montréal. Ils estiment qu'ils sont capables de relever ensemble ce défi, et je suis d'accord avec eux.»

La transaction devrait être complétée à la fin septembre. Les nouveaux avocats de Lavery, de Billy à Montréal n'auront pas besoin de déménageurs: ils garderont leurs bureaux actuels, situés au 600 De La Gauchetière Ouest, au lieu de rejoindre les autres avocats de Lavery, de Billy à la Place Ville-Marie.