Hewlett-Packard (HPQ) a connu un excellent deuxième trimestre en raison notamment de ses ventes à l'international.

Olivier Bourque

Hewlett-Packard [[|ticker sym='HPQ'|]] a connu un excellent deuxième trimestre en raison notamment de ses ventes à l'international.

Le plus grand fabricant d'ordinateurs au monde a confirmé ses résultats préliminaires dévoilés la semaine dernière en rapportant des profits de 2,1 G$ ou 80 cents par action comparativement aux 1,8 G$ récoltés pour la même période un an plus tôt.

Les revenus se sont établis à 28,3 G$ en hausse de 11% un an plus tôt.

Pour le troisième trimestre, HP anticipe des profits de 82 à 83 cents sur des revenus qui se situerait dans une fourchette entre 27,3 G$ et 27,4 G$.

HP a indiqué que le marché international a compté pour 70% de ses revenus.

Les revenus provenant du Brésil, de la Russie de l'Inde et de la Chine ont augmenté de 26% comparativement à ceux d'il y a un an.

La semaine dernière, le géant informatique avait annoncé l'acquisition d'EDS pour une valeur de 13,9 G$.

À la Bourse de New York, le titre de HP a clôturé à 46,46 $ en légère baisse de 25 cents.