L'assureur Manuvie (T.MFC) annonce des profits records enregistrés au quatrième trimestre malgré la volatilité des marchés financiers et des taux de change.

Michel Munger

L'assureur Manuvie [[|ticker sym='T.MFC'|]] annonce des profits records enregistrés au quatrième trimestre malgré la volatilité des marchés financiers et des taux de change.

La compagnie torontoise dévoile des profits en hausse de 4% à 1,14 G$ pour le trimestre, soit 75 cents par action. Les analystes prévoyaient 73 cents avant les éléments inhabituels.

Le fournisseur de services financiers précise que ses revenus ont monté de 11,7% à 10,3 G$.

Les souscriptions ont augmenté de 24% en gestion de patrimoine et de 15% en assurance. Par contre, les baisses connues sur les marchés boursiers ont modéré la croissance.

Les primes et dépôts ont crû de 10% à 17,4 G$. Les fonds gérés ont baissé de 4% à 396,3 G$ en raison des fluctuations des taux de change.

«Je suis très satisfait, car nous avons enregistré des souscriptions records au cours du trimestre et de l'exercice dans pratiquement toutes les branches de l'entreprise», dit Dominic D'Alessandro, PDG de Manuvie.

«Cet essor des souscriptions, ajoute-t-il, conjugué à la qualité xceptionnelle de notre actif et à la solide position de nos fonds propres, nous permettra de composer avec l'instabilité des marchés qui risque de se poursuivre pendant un certain nombre de mois.»

«Malgré la faiblesse des marchés boursiers et l'évolution défavorable des taux d'intérêt, dit le chef des finances Peter Rubenovitch, nous avons profité de la diversification de notre portefeuille de placements, ce qui nous a permis d'en tirer un résultat favorable au cours du trimestre.»

Au 31 décembre, l'encaisse et les placements à court terme de Manuvie se soldaient à 12,4 G$, en hausse de 13,3% depuis un an.

Par ailleurs, le conseil d'administration déclare un dividende de 24 cents par action. Il sera versé le 19 mars aux actionnaires inscrits aux registres le 27 février.

L'action de l'assureur diminuait de 0,9% à 37 $ jeudi midi à la Bourse de Toronto.