Le constructeur naval Chantiers Davie (T.DAV) annonce qu'il a perdu 8,7 M$ US au premier trimestre et que Steinar Kulen est son nouveau chef de la direction.

Michel Munger

Le constructeur naval Chantiers Davie [[|ticker sym='T.DAV'|]] annonce qu'il a perdu 8,7 M$ US au premier trimestre et que Steinar Kulen est son nouveau chef de la direction.

M. Kulen est entré en poste le 1er mars.

«Depuis que je me suis joint à la Société, j'ai entrepris une analyse approfondie des procédés et des projets chez Davie, dit le nouveau patron. Ces efforts, de même qu'une analyse stratégique de l'entreprise, nous permettront de mettre la dernière main cet été à un plan d'affaires révisé. Je suis satisfait de ce que j'ai constaté jusqu'à maintenant.»

La compagnie explique que sa perte de 8,7 M$ au premier trimestre provient de ses frais généraux et de redressements de valeur liés à des options sur les devises.

Les revenus pour la période qui s'est conclue le 31 mars se sont élevés à 10,15 M$ US.

Des données comparables n'existent pas encore pour le premier trimestre, Chantiers Davie ayant conclu son entrée en Bourse en février 2007. L'entreprise a commencé à publier ses résultats au quatrième trimestre.

Le carnet de commandes du constructeur s'élevait à 581 M$ US à la fin de mars. Il comprenait trois vaisseaux de construction en mer et deux vaisseaux de locaux d'habitation à usages multiples.

Davie a embauché récemment. Le 12 mai, 895 employés travaillaient pour elle, comparativement à 503 à la fin de l'exercice 2008.

La société annonce qu'elle continuera à recruter pendant les prochains mois, à mesure que les travaux s'intensifieront.

Même si les conditions actuelles du crédit ont un impact sur le carnet de commandes des chantiers navals, indique la Davie, le marché des grands vaisseaux demeure solide. La compagnie s'attend à décrocher de nouveaux contrats cette année.

Son titre était stable à 1,35 $ jeudi matin à la Bourse de Toronto.