Un ex-analyste de la réputée maison Goldman Sachs a reçu jeudi une sentence d'un peu moins de 5 ans de prison pour son implication dans une affaire de fraude.

Mis à jour le 4 janv. 2008

Un ex-analyste de la réputée maison Goldman Sachs a reçu jeudi une sentence d'un peu moins de 5 ans de prison pour son implication dans une affaire de fraude.

Eugene Plotkin, 28 ans, a contribué à organiser une fraude concernant de possibles fusions d'entreprises qui a aussi impliquée des copies volées de la revue BusinessWeek.

Eugene Plotkin a plaidé coupable à des accusations de complot pour fraude de valeurs mobilières ainsi qu'à des accusations de délits d'initiés. En plus d'une peine d'emprisonnement de quatre ans et neuf mois, il a reçu une amende.

La sentence a été prononcée jeudi par le juge Richard Holwell à Manhattan.

Eugene Plotkin et David Pajcin, un autre ex-employé de Goldman Sachs, ont été accusés de transiger avec des informations obtenues d'un ex-analyste de Merrill Lynch ainsi qu'avec des informations obtenues de copies volées du magazine BusinessWeek qui ont été dérobées avec l'aide de travailleurs de l'imprimerie.