Malgré les inquiétudes suscitées par son PDG, Apple (AAPL) a encore battu des records à son troisième trimestre.

Olivier Bourque

Malgré les inquiétudes suscitées par son PDG, Apple [[|ticker sym='AAPL'|]] a encore battu des records à son troisième trimestre.

Le géant informatique a rapporté des profits en hausse de 31% à 1,07 G$ ou 1,19 $ par action, ce qui surpasse de beaucoup les attentes des analystes.

Ceux-ci avaient plutôt anticipé un bénéfice par action de 1,08$.

Apple a également vu ses ventes bondir de 38% à 7,6 G$. Pour le trimestre correspondant en 2007, les revenus avaient été de 5,41 G$ et les profits, de 818 M$, ou 92 cents par action.

Durant ce trimestre, l'entreprise a connu des ventes records écoulant 2,5 millions d'ordinateurs Macintosh et 11 millions de Ipod.

Ces excellents résultats trimestriels viennent atténuer les craintes des investisseurs sur la santé de Steve Jobs, fondateur du groupe californien.

D'ailleurs, selon le New York Post, Jobs serait apparu amaigri en plusieurs occasions, ce qui inquiète son entourage et les investisseurs.

En 2003, Jobs avait gagné son combat contre un cancer du pancréas.

M. Jobs a 53 ans. Plusieurs spécialistes s'entendent pour dire que la santé financière et le succès d'Apple passe par la bonne santé de son fondateur.

Selon le New York Post, les sources officielles attribuent la récente perte de poids du numéro un d'Apple à une infection traitée par antibiotiques.

Au Nasdaq, l'action d'Apple a pris 1,14 $ ou 0,69% à 166,29 $.