Paul Desmarais, l'ancien président du conglomérat Power Corporation du Canada (T.POW), vient de récolter 242,2 M$ en vendant 6,5 millions d'actions de l'entreprise montréalaise.

Mis à jour le 11 janv. 2008

Paul Desmarais, l'ancien président du conglomérat Power Corporation du Canada [[|ticker sym='T.POW'|]], vient de récolter 242,2 M$ en vendant 6,5 millions d'actions de l'entreprise montréalaise.

M. Desmarais, qui figure au quatrième rang des hommes les plus riches du Canada, a vendu les actions au prix de 37,25 $ chacune le 8 janvier, selon une entrée répertoriée dans le Système électronique de déclaration des initiés.

L'homme d'affaires, âgé de 81 ans, a effectué les transactions par le biais de trois holdings familiaux.

L'avocat Guy Fortin a indiqué au quotidien The Globe and Mail que son client a vendu les actions à des fins de gestion de patrimoine.

La transaction réduit la position de Paul Desmarais dans Power Corporation à environ 18% des actions à droit de vote subalterne, alors qu'elle était d'un peu plus de 19% jusque-là.

La vente ne change en rien le contrôle qu'exerce M. Desmarais sur le conglomérat parce qu'il continue de détenir la presque totalité des actions à votes multiples.

La famille Desmarais contrôle la Financière IGM [[|ticker sym='T.IGM'|]], la plus importante firme de fonds communs de placement au Canada, de même que le géant de l'assurance Great-West [[|ticker sym='T.GWO'|]], par le biais de Power Corporation et de la Financière Power [[|ticker sym='T.PWF'|]].

Les entreprises sont maintenant gérées par ses fils André et Paul Jr.

La semaine dernière, André Desmarais a exercé 860 000 options, récoltant ainsi près de 23 M$. Il a aussi vendu près de 300 000 actions, en plus de se départir de 14 450 actions pour un cadeau, pour un gain total de 13 M$.

Depuis la fin décembre, Paul Desmarais Jr. a exercé 415 000 options, pour un profit de près de 10 M$.