Kruger a annoncé vendredi qu'elle investira 200 M$ à son usine de Trois-Rivières pour la construction d'un atelier de désencrage afin d'augmenter sa présence dans le secteur de la fabrication de papiers de fibres recyclées.

Presse Canadienne

Kruger a annoncé vendredi qu'elle investira 200 M$ à son usine de Trois-Rivières pour la construction d'un atelier de désencrage afin d'augmenter sa présence dans le secteur de la fabrication de papiers de fibres recyclées.

La papetière a affirmé que ce projet créera 200 emplois à temps plein et une masse salariale de 50 M$ pendant la construction, alors que l'achat de biens et services est estimé à 125 M$.

La réalisation du projet s'échelonnera sur un peu plus de deux ans et demi.

Le financement du projet se compose d'une contribution totale de 70 M$ d'Investissement Québec, soit 50 M$ sous forme de prêt et 20 M$ sous forme de contribution non remboursable.

Ce projet répond également aux critères d'admissibilité du Programme d'amélioration majeure d'usines - Grandes entreprises (PAMUGE) pour l'efficacité énergétique d'Hydro-Québec, qui se traduit par une contribution de 30 M$.

L'atelier de désencrage utilisera une nouvelle technologie qui produira deux catégories de pâtes afin de répondre aux besoins de fabrication de papier journal ainsi qu'à ceux des papiers surcalandrés et couchés.

Ces pâtes remplaceront entièrement la pâte mécanique et serviront à la production de papiers contenant des fibres recyclées.