Ce sont les dépenses en immobilisation, particulièrement les mégaprojets du secteur public, qui règleront l'allure de l'économie québécoise cette année, selon les auteurs d'un rapport d'Études économiques Scotia.

Presse Canadienne

Ce sont les dépenses en immobilisation, particulièrement les mégaprojets du secteur public, qui règleront l'allure de l'économie québécoise cette année, selon les auteurs d'un rapport d'Études économiques Scotia.

Adrienne Warren, économiste principale, s'attend à ce que ce soient les dépenses dans la construction non résidentielle, dont les projets hydroélectriques dans le nord et l'agrandissement d'hôpitaux à Montréal, qui contribueront le plus à la croissance cette année.

Les projets d'investissement du secteur privé, principalement des secteurs de l'énergie et des métaux et minerais, auront aussi un effet positif, à son avis.

Quant à l'important secteur de la fabrication, il continuera de peser sur les perspectives de 2007 au Québec. Des problèmes persistants de concurrence et le ralentissement économique américain garderont la croissance du PIB sous la barre des 2%.

Tout de même, des économistes voient de beaux jours pour certains fabricants. Le secteur de l'aérospatiale devrait bénéficier d'une reprise des affaires et une baisse du fardeau fiscal provincial entraînera une croissance des revenus, ce qui dopera les dépenses des ménages.

La Banque Scotia s'attend par ailleurs à ce que la croissance de la production canadienne ralentisse pour la troisième année de suite. Malgré les gains des régions riches en ressources, le secteur de la fabrication subit toujours la pression de la concurrence étrangère, de la hausse du coût des intrants et de la vigueur du dollar canadien.

Dans une perspective régionale, la croissance dans l'Ouest et dans les provinces atlantiques devrait être supérieure à la moyenne nationale en 2007, selon la Banque Scotia, alors que celle du centre du Canada traînera de la patte.

Le secteur de la fabrication en Ontario et au Québec continuera selon toute vraisemblance à battre de l'aile et poursuivra sa restructuration.