Le constructeur aéronautique brésilien Embraer envisage de construire une gamme d'avions entrant en compétition avec une éventuelle CSeries de Bombardier.

Didier Bert

Le constructeur aéronautique brésilien Embraer envisage de construire une gamme d'avions entrant en compétition avec une éventuelle CSeries de Bombardier.

«Si il y a un important changement dans la dynamique de ce marché, nous y regarderons certainement», a indiqué le PDG d'Embraer, Frederico Curado.

«Cela fait longtemps que ces rumeurs circulent», commente l'analyste Jacques Kavafian, de Research Capital. «On s'attend à ce qu'un concurrent de Bombardier se lance.»

Les intentions d'Embraer «pourraient être vraies», reconnaît Nick Morton, analyste chez RBC Capital. Mais il considère que ce n'est pas encore à l'ordre du jour, le constructeur brésilien étant occupé au lancement de son avion de transport militaire.

Quoi qu'il en soit, les conséquences pour Bombardier seront limitées, souligne Jacques Kavafian. «Embraer ne s'est pas encore lancé, et ne le fera pas avant deux, trois ou quatre ans. Bombardier a au moins trois d'avance sur n'importe qui.»

Le marché est suffisant pour deux joueurs, estime l'analyste, qui ne croit pas que Bombardier puisse fournir toutes les compagnies aériennes sur ce marché qu'il estime à 20 000 appareils dans les 20 prochaiens années.

Jacques Kavafian n'est pas plus surpris par les rumeurs d'association entre Embraer et Airbus. «Pour chaque type d'avion, il y a toujours deux fournisseurs.»

Boeing et Airbus ne pourront de toute façon pas dépenser beaucoup de ressources face à la CSeries. «Leurs carnets de commande sont remplis pour cinq ans. Ils n'ont pas encore décidé quoi faire de la prochaine génération de leurs 737 et A320», indique-t-il.

Quant à la CSeries de Bombardier, Jacques Kavafian attend une annonce du lancement pour la fin de cette année ou le début de 2008.