Dell (DELL), dont les finances font l'objet d'une enquête fédérale, rapporte des profits en baisse de 33 % au quatrième trimestre en raison de faibles ventes d'ordinateurs portables.

d'après Associated Press

Dell [[|ticker sym='DELL'|]], dont les finances font l'objet d'une enquête fédérale, rapporte des profits en baisse de 33 % au quatrième trimestre en raison de faibles ventes d'ordinateurs portables.

Le géant fait état d'un bénéfice net de 673 M$ US ou 0,30 $ l'action, comparativement à 1,01 G$ ou 0,43 $ l'action à la même période l'an dernier.

Ses revenus ont reculé de 4 % à 14,4 G$.

Les analystes s'attendaient à des profits de 0,29 $ l'action, selon un sondage de Thomson Financial.

Les revenus des produits dits de «mobilité», qui incluent les portables, ont décliné de 2 % à à 3,8 G$ malgré une hausse de 2 % du volume de livraisons.

Les ventes d'ordinateurs de bureau ont connu un recul de 18 %.

Ensemble, ces deux secteurs comptent pour 58 % des revenus de Dell.

«Nous sommes déçus des résultats de la compagnie, mais ce qui compte, c'est notre plan d'action, commente le PDG Michael Dell. Nous nous enlignons systématiquement sur une augmentation de notre efficacité et une transformation de la compagnie.»

Ces résultats sont divulgués alors que Dell affronte plusieurs problèmes, dont d'autres profits insatisfaisants, une enquête fédérale remontant à l'année 2002, des plaintes de clients, plusieurs poursuites et des pertes de parts de marché au profit de Hewlett-Packard.

Le fondateur Michael Dell est revenu à la tête de l'entreprise en janvier, reprenant la place de son successeur Kevin Rollins.

Pendant ce temps, les résulatts de Dell pour les deuxième et troisième trimestres restent préliminaires.

Sans donner de détails, Dell indique être en train de raccourcir le cycle de développement de ses produits et de mettre au point de nouvelles approches de fabrication et de distribution.

Le titre était en baisse de 2,1 % ou 0,48 $ à 22,53 $ lors des transactions post-séance à New York.